Qualidoc, label de chirurgiens ophtalmologues
 Qualidoc, label de chirurgiens ophtalmologues
 Qualidoc, label de chirurgiens ophtalmologues  Qualidoc, label de chirurgiens ophtalmologues

Qu’est-ce que la cataracte secondaire ?

Partager cet article

Qu’est-ce que la cataracte secondaire ?

On parle de cataracte « primaire » lorsque naturellement avec l’âge, le cristallin, la lentille naturelle de l’œil, s’opacifie. La lumière ne le traversant plus aussi bien pour atteindre la rétine, l’acuité visuelle baisse. Durant une chirurgie de la cataracte, le cristallin naturel est retiré et remplacé par un cristallin artificiel. Son enveloppe est toutefois conservée afin de maintenir en place le nouveau cristallin.

Après quelques années au contact de l’implant, cette enveloppe a tendance à s’opacifier à son tour.

Résultat : elle empêche à nouveau la lumière de traverser le cristallin et d’atteindre la rétine. C’est ce phénomène que l’on appelle « cataracte secondaire », ou « opacification de la capsule postérieure » en langage plus technique

 

Les symptômes évocateurs de la cataracte secondaire sont assez proches de ceux d’une cataracte primaire. Ils apparaissent en moyenne deux ans après l’intervention :

  • Une acuité visuelle qui baisse sur un œil ou sur les deux.
  • Une vision floue, comme dans un brouillard, de façon permanente.
  • Un éblouissement causé par les lumières vives, notamment par les phares de voiture.
  • Une perception « dédoublée » des points lumineux, des ampoules par exemple.
  • Une perception altérée des contrastes et des couleurs.

Ces symptômes doivent vous amener à consulter un ophtalmologiste. Il pourra confirmer le diagnostic de la cataracte secondaire lors d’une  simple consultation, en observant la capsule du cristallin laissée en place lors de l’intervention.

 

Le traitement proposé est la « capsulotomie au laser YAG ». Derrière ce terme complexe se cache un geste plutôt simple. Afin de laisser à nouveau la lumière passer, l’ophtalmologiste va ouvrir la membrane (ou capsule) opacifiée en son centre à l’aide d’un laser hautement précis : Le laser YAG.

Ce traitement est rapide et indolore. Pratiqué en ambulatoire, il ne dure que quelques minutes. Une seule séance suffit en général et la vision est améliorée dès le lendemain.

 

Si vous souhaitez en savoir plus,  discuter de vos besoins spécifiques ou prendre rendez-vous pour une consultation, n’hésitez pas à nous contacter. Le docteur David Seifeddine ainsi que notre équipe dévouée d’ophtalmo sont là pour répondre à toutes vos questions.

Rendez-vous sur Doctolib ou visitez notre site web CliniqueVue.fr pour plus d’informations et pour planifier votre consultation.

Plus d'article

PRENDRE RENDEZ-VOUS SUR doctolib

Pour une prise de RDV rapide, rendez-vous directement sur Doctolib en cliquant sur votre ville