Qualidoc, label de chirurgiens ophtalmologues
 Qualidoc, label de chirurgiens ophtalmologues
 Qualidoc, label de chirurgiens ophtalmologues  Qualidoc, label de chirurgiens ophtalmologues

La tension oculaire dans l’œil est-elle dangereuse ?

Partager cet article

La Tension Oculaire dans l’Œil : Un Éclaircissement sur sa Dangérosité

La santé oculaire est un aspect vital de notre bien-être global, et la tension oculaire est un sujet souvent évoqué lors des consultations ophtalmologiques. Beaucoup de gens se demandent si la tension oculaire représente un danger pour leur vision. Dans cet article, nous allons explorer en profondeur la notion de tension oculaire, ses implications possibles, et les moyens de la surveiller pour maintenir des yeux en bonne santé.

Comprendre la Tension Oculaire

La tension oculaire, également connue sous le nom de pression intraoculaire, se réfère à la pression exercée à l’intérieur de l’œil. Cette pression est principalement due au fluide appelé humeur aqueuse qui circule à l’intérieur de la chambre antérieure de l’œil. Une pression oculaire normale est essentielle pour maintenir la forme et la santé de l’œil, mais des variations peuvent survenir et nécessitent une attention particulière.

 

Mesure de la Tension Oculaire

La mesure de la tension oculaire est une partie standard de l’examen ophtalmologique de routine. Elle est exprimée en millimètres de mercure (mmHg). Une plage normale de pression oculaire se situe généralement entre 10 et 21 mmHg, bien que des variations puissent exister en fonction de différents facteurs tels que l’âge, le sexe, et l’hérédité.

 

Le Glaucome et la Tension Oculaire

Le glaucome, une maladie oculaire progressive qui peut entraîner une perte de vision, est souvent associé à une pression intraoculaire élevée. Cependant, il est important de noter que certaines personnes développent un glaucome malgré des niveaux normaux de pression oculaire. Cela souligne l’importance d’autres facteurs tels que la génétique, la circulation sanguine et la santé du nerf optique dans l’évaluation globale du risque de glaucome.

 

Les Risques Associés à une Tension Oculaire Élevée

Une pression intraoculaire élevée peut potentiellement endommager le nerf optique, entraînant une perte de vision. Cependant, il est crucial de comprendre que des niveaux élevés de pression oculaire ne se traduisent pas toujours par des symptômes perceptibles. C’est pourquoi les examens ophtalmologiques réguliers sont essentiels pour détecter toute anomalie avant qu’elle ne progresse.

En savoir plus sur le glaucome 

La tension oculaire élevée, appelée également hypertension intra-oculaire peut être le symptôme principal d’une pathologie oculaire appelé glaucome. 

Le glaucome est une pathologie caractérisée par une dégénérescence des fibres du nerf optique, entraînant une altération du champ de vision, jusqu’à la cécité (lorsqu’il est à un stade avancé).

Savez-vous que cette  maladie serait la deuxième cause de cécité dans les pays développés, après la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (ou DMLA)?

L’hypertension intra-oculaire pourrait être aussi qu’un syndrome isolé.

 

vision d’un patient sain

 

 vision d’un patient atteint de glaucome

De quoi se plaint le patient (avant traitement)?:

  • L’excavation du nerf optique : les fibres nerveuses qui composent  le nerf optique (ou papille optique) vont se détruire petit à petit, provoquant donc un « creusement » de celui-ci.
  • L’altération du champ de vision : le champ visuel du malade va progressivement s’altérer, pour atteindre à un stade avancé la vision centrale et donc entraîner la cécité.
  • L’hypertension intra-oculaire (ou hypertonie oculaire) : la valeur dite normale de la tension oculaire varie entre 8 et 23 mmHg, une augmentation de la tension intra-oculaire peut donc alerter sur l’existence d’autres signes caractéristiques de la maladie.

Attention : Même si la majorité des glaucomes s’accompagnent d’une hypertonie, l’hypertonie oculaire n’est pas synonyme de glaucome.

Il existe du glaucome à pression normale.

OCT (Tomographie par Cohérence Optique) 

Etes-vous atteint de glaucome ?

Votre ophtalmologiste vous proposera plusieurs traitements et prises en charge en fonction de l’avancement de la maladie :

La prescription de collyres permettant de faire diminuer la tension oculaire : c’est un traitement qui doit être respecté de manière assidue, il ne doit donc pas être interrompu brutalement sans l’accord de votre ophtalmologiste.

Un contrôle régulier afin d’évaluer l’aspect du nerf optique : grâce à la réalisation d’un OCT (ou scanner du nerf optique), il permet d’évaluer et de visualiser l’aspect de votre nerf optique. L’OCT doit être réalisé tous les 6 mois environ, afin de prévenir l’aggravation de la maladie.

Le contrôle régulier du champ de vision : il se fait grâce à la réalisation d’un champ visuel. Cet examen L’OCT doit être réalisé tous les 6 mois environ, afin de prévenir l’aggravation de la maladie. 

Pour toute demande d’informations ou de renseignements, la Clinique de la Vue LYON, ROANNE et GIVORS dispose de matériels à la pointe de technologie (notamment le Champ Visuel Humphrey et l’OCT 3 Heidelberg) permettant de dépister, de diagnostiquer et de proposer le traitement nécessaire (Collyre, Traitement par laser SLT ou chirurgie).

Plus d'article

LA VUE CHEZ LE BEBE

LA VUE CHEZ LE BEBE La vision n’est pas du tout mature à la naissance, elle va se développer durant les premières années de vie.

Qu’est-ce que la cataracte secondaire ?

Qu’est-ce que la cataracte secondaire ? On parle de cataracte « primaire » lorsque naturellement avec l’âge, le cristallin, la lentille naturelle de l’œil, s’opacifie.

PRENDRE RENDEZ-VOUS SUR doctolib

Pour une prise de RDV rapide, rendez-vous directement sur Doctolib en cliquant sur votre ville