Qualidoc, label de chirurgiens ophtalmologues
 Qualidoc, label de chirurgiens ophtalmologues
 Qualidoc, label de chirurgiens ophtalmologues  Qualidoc, label de chirurgiens ophtalmologues

Peut-on se faire opérer 2 fois de la myopie ?

Partager cet article

Dans quels cas une deuxième opération de la myopie pourrait être nécessaire ?

S’il est assez peu fréquent de se faire réopérer de la myopie, cela reste envisageable dans deux principaux cas de figure : 

  • lorsque la correction du patient évolue au cours de sa vie, et que sa myopie progresse au bout de quelques années.
  • lorsque la première opération a apporté une correction insuffisante au patient.

 

Dans ce cas, il est en effet possible de bénéficier d’une nouvelle opération pour traiter la myopie, à condition de respecter certains prérequis. Cela implique de réaliser un bilan auprès de votre ophtalmologue, qui déterminera si votre correction est dans la limite permettant cette nouvelle intervention.

 

Quelles sont les contre-indications ?

 

L’état actuel de la myopie et la stabilité de la correction précédente

Cela est également valable pour la première opération mais une correction trop importante et progressive rend déconseillée la chirurgie réfractive. De même, si votre myopie a progressé, il sera nécessaire d’attendre une stabilisation de votre acuité visuelle.

 

Les risques potentiels associés à la répétition de la chirurgie

Premièrement, en cas de 2e intervention de chirurgie réfractive, une sécheresse ou autre gêne oculaire (vision floue, halo, éblouissement) peut apparaître de façon plus prononcée. La récupération visuelle est plus longue.

Dans de plus rares cas, une seconde opération de la myopie peut également provoquer une invasion des cellules épithéliales qui peut nécessiter un lavage dans un second temps.

 

La qualité de la cornée après la première intervention

Certaines personnes ne pourront pas réaliser une deuxième opération car leur cornée sera trop fine pour permettre d’être creusée de nouveau au laser. L’opération doit en effet laisser 300 microns d’épaisseur de cornée au patient afin d’éviter de laisser des séquelles. Si cela est impossible, l’ophtalmologue va alors refuser de pratiquer l’opération.

 

Pour rappel, le kératocône est également une contre-indication à l’opération de la myopie dans la mesure où il déforme la cornée à long terme.

 

Tous ces cas de figure contraindront le patient à se rabattre sur une correction par des lunettes ou des lentilles.

 

Les techniques de chirurgie répétitive

Les deux principales opérations de chirurgie réfractive pouvant être préconisées dans le cas d’une deuxième intervention pour la myopie sont les suivantes : 

 

  • Le Lasik, qui est l’opération au laser la plus répandue pour la myopie
  • La PKR qui consiste également à remodeler la cornée mais en retirant l’épithélium

 

Vous souhaitez prévoir une nouvelle opération pour traiter votre myopie ? Contactez dès maintenant la Clinique de la vue Lyon au 04 28 29 17 17 / 04 28 29 29 17 ou prenez rendez-vous directement sur Doctolib : clinique vue Lyon – Motif « avis opération de la myopie, astigmatisme-presbytie » ou via ce formulaire de contact.

Plus d'article

Qu’est-ce que la cataracte secondaire ?

Qu’est-ce que la cataracte secondaire ? On parle de cataracte « primaire » lorsque naturellement avec l’âge, le cristallin, la lentille naturelle de l’œil, s’opacifie.

PRENDRE RENDEZ-VOUS SUR doctolib

Pour une prise de RDV rapide, rendez-vous directement sur Doctolib en cliquant sur votre ville